CULTURE EN PARTAGE, diffusion artistique et vie culturelle en Afrique

Les projets en cours

 

LA CREATION EN 1000 JOURS

Le contexte

1 – Une jeune génération d’artistes qui créent des spectacles de haute qualité sans aucun moyen et qui risquent de se décourager si ils ne sont pas soutenus.

2 – Des urgences nationales : créer un imaginaire commun dans un pays divisé ; favoriser l’organisation de la société par elle-même alors que les politiques culturelles d’Etat font défaut.

64935650_1534308830039999_5788339150079918080_n.jpgLe principe du dispositif

1 – Un soutien à la création ou à la reprise de spectacles produits par ces jeunes artistes sous la forme de bourses de 6000 F CFA par jour de répétition et de 12 000 F CFA par jour par représentation (25 jours pour une création, 10 jours pour une reprise). Ces bourses sont nominales et directement versées aux artistes (comédiens, danseurs, metteur en scène et chorégraphe). L’objectif est de financer ainsi 1000 jours de travail artistique par an. Les compagnies peuvent trouver de l’argent par ailleurs et améliorer de façon autonome rémunérations et investissement.

2 – La constitution d’un réseau de salles ou de lieux d’accueil et l’organisation de tournées significatives alors que jusqu’à présent ces spectacles n’ont qu’une ou deux représentations. Dans la configuration actuelle, sept lieux bamakois se sont dits disponibles.

  • – Le Centre culturel Togola (Bamako, Sabalibougou)
  • – Acte 7 (Bamako, ACI 2000)
  • – L’acropole du campus de Badalabougou
  • – La cité universitaire de Kabala
  • – Le foyer des jeunes de Bakaribougou
  • – Le Centre Don sen folo (Kalaban Coro)
  • – La fondation Passerelle (Bamako, Missabougou)

Quatre tournées de cinq dates (+ une dans le cadre des Nuits citoyennes de Sabalibougou) ont ainsi pu être programmées, soit 24 dates d’ici la fin 2019, du jamais vu à Bamako.

  • JUIN 2019 –

LE SERMENT / MALI KALI KAN – THÉÂTRE – CRÉATION ET TOURNÉE, MISE EN SCÈNE DE KALI SIDIBÉ

DATES LIEUX HEURES
1 21 JUIN Acropole – campus de Badalabougou 20H30
2 28 JUIN Foyer des jeunes – Bakaribougou 20H30
3 29 JUIN Don sen folo (Kalaban Coro) 21H
4 05 JUILLET Cité universitaire de Kabala 20H30
5 06 JUILLET ACTE SEPT – ACI 2000 21H
  • ET AUSSI LE 22 JUIN 20H30 AU CENTRE CULTUREL TOGOLA DANS LE CADRE DES NUITS CITOYENNES DE SABALIBOUGOU.
  • SEPTEMBRE OCTOBRE 2019 – LES ÉNIGMES DU KONGKA– THÉÂTRE, DANSE, RAP – CRÉATION ET TOURNÉE, MISE EN SCÈNE DE LÉVIS TOGO
DATES LIEUX HEURES
1 27 SEPTEMBRE Foyer des jeunes – Bakaribougou 20H30
2 28 SEPTEMBRE Acropole – campus de Badalabougou 20H30
3 04 OCTOBRE Passerelles- Missabougou 21h
4 25 OCTOBRE ACTE SEPT – ACI 2000 21H
5 11 OCTOBRE Cité universitaire de Kabala 20H30
  • ET AUSSI LE 12 OCTOBRE 20H30 AU CENTRE CULTUREL TOGOLA DANS LE CADRE DES NUITS CITOYENNES DE SABALIBOUGOU.
  • NOVEMBRE 2019 – FILLES DE LA HONTE– THÉÂTRE – REPRISE ET TOURNÉE, DIRECTION ASSITAN TANGARA
DATES LIEUX HEURES
1 15 NOVEMBRE Acropole – campus de Badalabougou 20H30
2 16 NOVEMBRE Foyer des jeunes – Bakaribougou 20H30
3 22 NOVEMBRE Passerelles (Missabougou) 21H
4 23 NOVEMBRE ACTE SEPT – ACI 2000 21H
5 29 NOVEMBRE Cité universitaire de Kabala 20H30
  • ET AUSSI LE 30 NOVEMBRE 20H30 AU CENTRE CULTUREL TOGOLA DANS LE CADRE DES NUITS CITOYENNES DE SABALIBOUGOU
  • DÉCEMBRE 2019 – TCHII– DANSE CONTEMPORAINE – REPRISE ET TOURNÉE, CHORÉGRAPHIE DE BIBATA MAÏGA.
DATES LIEUX HEURES
1 13 DECEMBRE Cité universitaire de Kabala 20H30
2 14 DECEMBRE ACTE SEPT – ACI 2000 21h
3 20 DECEMBRE Passerelles – Missabougou 21H
4 21 DECEMBRE Acropole – campus de Badalabougou 20H30
5 27 DECEMBRE Foyer des jeunes – Bakaribougou 20H30

Les porteurs du projet

Le projet est porté par le réseau Culture en partage, qui réunit quatre jeunes compagnies.

  • – Assitan Tangara (Anw jigi art)
  • – Bibata Ibrahim Maïga (Dance’O)
  • – Lévi Togo (Culture en partage)
  • – Kali Sidibé (Monarydasoka)

Le projet a obtenu un soutien du Cercle Culturel Germano-Malien et l’accompagnement du Centre National des Œuvres Universitaire, de l’Université du Mali, de Djiguiya Blo (association de promotion de la culture donso), de plusieurs associations et autorités de quartiers.

 

LES NUITS CITOYENNES DE SABALIBOUGOU

 

IMG_20190713_173111_7.jpg

Le contexte

Un quartier très populaire avec beaucoup de familles à très faibles revenus. Une jeunesse créative et désorientée. Un beau centre culturel déjà rénové grâce à Culture en partage.

Le principe du dispositif

Une programmation annuelle de 15 événements artistiques et civiques d’accès gratuit.

Les porteurs du projet

Culture en partage avec le groupe local JDSE sur un financement de l’ambassade de France.

NUITS CITOYENNES DE SABALIBOUGOU 2019 – 2020 – TOUTES LES DATES

SPECTACLES DATES LIEUX HEURES
1 Le Serment / Mali Kali Kan (Théâtre) 22 JUIN 2019 – 20h30 Centre Culturel Togola 20H30
2 6 séances de contes pour les enfants (Conte) Samedi 13, 20 et 27 juillet, 3, 10 et 17 août à 16h DU 13 JUILLET AU 31 AOUT 2019 Centre d’écoute de Sabalibougou 16H00
3 Cheicknè Sissoko et le groupe Somanè (concert) 14 eptembre 2019 – 20h30 Centre Culturel Togola 20h30
4 Les énigmes du Kongka (Théâtre) 12 OCTOBRE 2019 – 20h30 Centre Culturel Togola 20H30
5 Filles de la honte (Théâtre) 30 NOVEMBRE 2019 – 20h30 Centre Culturel Togola 20H30
6 Tchii (Danse) 27 DECEMBRE 2019 – 20h30 Centre Culturel Togola 20H30
7 Sommet de Sabalibougou / Minga et la cuillère cassée (Film) 25 JANVIER 2020 – 20h30 Centre Culturel Togola 20H30
8 Sommet de Sabalibougou / Nuit des J.D.S.E 1er FEVRIER 2020 – 20h30 Centre Culturel Togola 20H30
9 Sommet de Sabalibougou / Nuit des donsow (Chants) 15  FEVRIER 2020 – 20h30 Lieu à déterminer 20H30
10 Au nom du thé, du sucre et du grin (Théâtre) 07 MARS 2020 – 20h30 Centre Culturel Togola 20H30

 

 

UN JOUR OÙ J’AI FAIT LA PAIX

Invitation chèvre.jpg

Le contexte

Un Mali en crise où la question de la résolution des conflits est devenue une question centrale.

Le principe du dispositif

La programmation 6 événements artistiques et civiques dans six lieux de Bamako. Ces événements s’articulent autour de témoignages filmés où trois danseuses et trois danseurs confirmés racontent « un jour où j’ai fait la paix ».

Sur la base de ces vidéos (5mn environ), chaque artiste montre une courte chorégraphie avec des groupes de 20 à 30 personnes réunies pour l’occasion.

L’événement lui-même prend la forme d’une représentation de La chèvre de Boubakar – un conflit éleveur-cultivateur – que le public est invité à dénouer, représentation précédée par la projection de la vidéo et par la chorégraphie qui l’illustre.

Les porteurs du projet

Culture en partage avec GIZ (coopération allemande)

 

BIBOOK, ÉDITION NUMÉRIQUE

logo bibook.jpg

Infos détaillée ici : https://www.facebook.com/editionbibook/

Le contexte

Un Mali et une Afrique qui lisent peu et où l’objet livre n’est pas familier. Des livres trop chers. L’absence d’un réseau de librairies dignes de ce nom.

Le principe du dispositif

Une application informatique téléchargeable gratuitement sur les téléphones ; l’édition régulière de livres gratuits et de livres à 2000 F consultables sur son portable : une rémunération immédiate des auteurs (30% du prix de vente pour les 500 premiers achats, 50% au delà).

Le calendrier éditorial

Lancement en août avec cinq titres offerts gratuitement avec l’application :

  • Gouverneurs de la rosée, roman, Jacques Roumain
  • Le voyage au Soudan, récit de voyage, Ibn Battuta (un voyageur marocain du 14e siècle visite le Mali classique)
  • Mémoire d’esclave, autobiographie, Frédérick Douglass
  • 30 fables de La Fontaine

Edition d’une moyenne de deux à trois titres par mois.

Les porteurs du projet

Culture en partage + We’re Solution. Siège de l’édition à la Maison des solutions.

 

UN MUSEE VIRTUEL DE LA TRANSMISSION

Bakary Dian.jpg

Le contexte

L’Afrique jouit d’un riche patrimoine culturel souvent transmis par oral et/ou à travers des sociétés initiatiques. Mais la transmission en est abîmée par la délégitimation liée à la domination coloniale, les nouveaux modes de vie, l’incompréhension fréquente entre les générations…

Le principe du dispositif

Un média : la réalité virtuelle (VR). Cette technologie immersive en 3D est spectaculaire et provoque une intense curiosité de la part du public, notamment le public jeune. Grâce à des casques de réalité virtuelles et à des films réalisés avec un matériel spécifique, elle reproduit le réel. L’idée est de recueillir dans ce format des témoignages sur les richesses intellectuelles portées par l’Afrique. Les premières expériences envisagées le sont autour de la confrérie bassa du Mbok (Cameroun) et de la confrérie donso (Manden).

L’objectif est de constituer peu à peu un musée mobile de la transmission consultable n’importe où sur la planète.

Les porteurs du projet

Culture en partage avec We’re solution, le Cercle culturel germano malien, le Festival international de Bogso-Eséka, l’association des donsow du Mali, l’association Djiguiya Blo.

 

KALACH STORY

Projet Mali-RDC-Centrafrique-Inde

ak47-kalachnikov-tactical-kit-1j.jpg

Le contexte

Un continent – l’Afrique – en butte à de multiples situations de violence qui menacent gravement la stabilité sociale.

L’impact désastreux de cette insécurité sur les activités de productions vivrières et sur la capacité des sociétés à l’autosuffisance alimentaire.

L’action contre la faim et la violence de l’ONG Welt Hunger Hilfe à Goma, dans le Kivu (RDC).

Le principe du dispositif

Trois personnages : Kalach, Boy, la Grande Dame. Kalach est la personnification d’une kalachnikov qui raconte son « aventure africaine ». Boy est son serviteur et personnifie les individus qui se laissent happer par la violence. La Grande Dame, une danseuse qu’on voit d’abord en ombre chinoise, représente l’Afrique en butte à ces agressions. A la fin, elle se montre entourée d’enfants figurant les ancêtres. La Grande Dame et les ancêtres sont par nature invulnérables.

Les porteurs du projet

Culture en partage avec Welt Hunger Hilfe, la compagnie Sikilik’Africa (Goma), l’Institut français de Goma, le Festival des francophonies de Pondichéry.

 

LA MAISON DES SOLUTIONS

Inauguration prévue à la mi septembre 2019

 La Maison des solutions est un nouveau pôle culturel de la capitale malienne destiné à abriter l’action de jeunes créateurs et à rapprocher la création artistique des nouvelles technologies de l’information. Elle réunit le réseau Culture en partage, We’re solution (nouvelles technologies), le Collectif de la jeune création malienne (spectacle vivant), BiBook (édition numérique), un studio d’enregistrement.

C’est où ?

Maison des Solutions, Bamako/Baco Djikoroni Golf (Baco Djikoroni ACI. Rue : 782, Porte : 655), non loin de l’hôtel Mi Casa.

_75A3260_3_3

Les artistes de la Cie malienne BlonBa dans la pièce Alatè sunogo/Dieu ne dort pas, première tournée organisée avec l’Alliance française de Bangui dans le cadre de Culture en partage

AU DEPART DE L’INITIATIVE, LA COMPAGNIE BLONBA/ l’une des compagnies théâtrales les plus créatives d’Afrique francophone qui fête ses 20 ans (1998-2018)

Un point d’appui en France : LE THEATRE DE L’ARLEQUIN à MORSANG-SUR-ORGE (Essonne, France) / Cet établissement a été confié à l’antenne française de BlonBa et constitue un point d’appui en France pour le développement de Culture en partage.

UN VASTE REPERTOIRE DE SPECTACLES DE QUALITE

  DSC01721 DSC01668 _75A2814_2_75A0393_2 ALA TE SUNOGO2 IMG_2975_75A3117_3 02 Tanyinibougou samedi 6 octobre 2012IMG_2962

Publicités